Image Les concepts de la guerre de la paix en philosophie
13 Jul 2019

Les concepts de la guerre de la paix en philosophie

Philosophie

La guerre et la paix sont deux concepts contradictoires, mais complémentaires. En effet, il n'y a pas de paix sans guerre et vice-versa. Selon P.J Proudhon « La paix démontre et confirme la guerre, la guerre à son tour est une revendication de la paix ». Voici quelques principes qui en découlent.

La rivalité et les conflits, fondements de la guerre

Le conflit désigne une situation qui oppose deux personnes, deux entités ou même deux pays. L'on parle de dualité ou encore de désaccord. Tout commence par un conflit et finit par aboutir à la rivalité. Celle-ci évoque toutes les formes de litiges, conséquences des mésententes. À ces effets naît le désir de s'imposer, d'avoir raison ou de faire gagner une cause. Ce qui incite souvent à la haine et provoque des actes irréfléchis, voire même extrémistes.

Prem Rawat, un ambassadeur de la paix cite l'avidité et l'égoïsme dans le lot. Philosophiquement parlant, ce sont ces états qui stimulent la guerre. La guerre, qui ici représente une bataille que les protagonistes veulent mener afin de se faire entendre par tous les moyens qui soit. C'est là qu'intervient la paix qui se voit être le juste-milieu, la sérénité qui ensuit de cette guerre.

Les actes de violence occasionnés par la guerre

Il faut dire que la première image que l'on a de la guerre est celle où les armes sont mises en vigueur, où les bataillons s'acharnent de façon choquante et sans scrupule. Les actes de violence demeurent une notion incontestablement irréversible à la guerre. Ses atrocités sont des portées à l'issue des conflits et des rivalités. De ces concepts naissent toutes les sensations de mal-être qui se confondent.

Notamment la tristesse, la colère, la frustration, les rancunes et même la haine. Les comparses veulent s'en libérer et deviennent même agressifs. Que s'instaure la loi du plus fort. L'on croit qu'en sortant vainqueur de la guerre, l'on peut espérer retrouver le calme dans les ressentis.

Ces violences se manifestent de différentes façons à savoir :

  • La violence verbale,
  • La violence physique,
  • La violence psychologique,
  • La violence sexuelle,
  • La violence spirituelle et religieuse.

La paix mondiale, un combat de tous

Cette citation de Prem Rawat, en dit beaucoup sur ce qu'est la paix à la suite de ces perceptions philosophiques citées ci-dessus : « La paix est une réalité. La paix est dans le cœur de chaque être humain. La paix peut venir de chacun d'entre nous ». Le parcours commence par chacun, par la paix intérieure, car une personne en paix avec soi-même peut espérer et opérer plus facilement dans le chemin vers la paix à l'échelle internationale.

L'on parle de conviction personnelle et d'engagements, mais surtout de principe de vie à adopter. Elle combine la paix en tant que calme et apaisement dans la vie quotidienne avec la fin des actes de violence qui abreuvent les coins du monde entier. Il s'agit d'une affaire que l'humanité a en commun et qu'elle doit gérer côte à côte. L'objectif d'une paix pour tout le monde est atteignable avec la participation de tous.